l'Actualité

toutes les actualités

Arnaud Démare, deuxième, lance sa fin de saison

le 18 août 2017 - EuroEyes Cyclassics
Arnaud Démare est un champion et il ne reste jamais longtemps sur un échec. Après un retour difficile à la compétition sanctionné par un abandon dans le Binckbank Tour la semaine dernière, le champion de France a pris dimanche la deuxième place de Cyclassic Hambourg et peut envisager les prochaines courses avec envie.

Comme le dit Frédéric Guesdon, cette classique allemande se court comme toutes les courses Word Tour, avec une échappée maîtrisée par le peloton avant la dernière heure bien plus disputée. Les deux échappés partis de bonne heure et représentant les équipes CCC-Sprandi et Gazprom-Rusvelo ont été repris à 40 kilomètres de l’arrivée.

 

L’habituel tour de circuit proposait la triple ascension d’un bon petit raidard et la course s’est alors animée avec une première tentative de trois coureurs, puis une autre de neuf hommes dont Mathieu Ladagnous.

 

« Ceux-là ne se sont pas entendus, explique Frédéric Guesdon, et dans le dernier tour de circuit, à 15 kilomètres de l’arrivée vent dans le dos, il y a eu une tentative de 21 coureurs dans laquelle nous n’étions pas représentés. Heureusement d’autres équipes étaient piégées et le regroupement s’est fait à 6 kilomètres du but.»

 

 

"Ça fait plaisir, ça relance sa fin de saison" F.Guesdon

 

 

Comme souvent à Hambourg, le sprint massif allait désigner le vainqueur et il n’était pas fortuit de se souvenir que l’an dernier Arnaud Démare et Mickael Delage avaient été victime d’une chute sérieuse, Mickael étant alors blessé sérieusement.

 

« On a eu un petit coup dur dans le final, poursuit Frédéric, puisque Marc Sarreau qui avait de bonnes sensations a été pris dans un accrochage et s’est retrouvé à l’arrière. Dans le final Jacopo Guarnieri a fait du bon boulot et était content. Dans le sprint, Arnaud a été enfermé mais il a fini par trouver l’ouverture. Il a fini fort, a remonté plusieurs coureurs mais a buté sur Viviani (Team Sky) qui l’a emporté. On s’en sort bien parce qu’on ne pensait pas faire podium ici. Je savais qu’Arnaud a bien roulé cette semaine et il est évident qu’il va mieux que dans le Binckbank Tour mais surtout il a été intelligent, il a couru avec ses jambes du moment et obtenu ce bon résultat. Ça fait plaisir, ça relance sa fin de saison. A l’arrivée, il n’avait pas de frustration et était satisfait de sa place de deuxième. »

 

 

Arnaud Démare termine deuxième derrières Viviani (Team SKY)

 

 

Prochaines échéances pour Arnaud, La Bretagne Classic à Plouay et la Bruxelles Classic. En position de favori.

 

 

Par Gilles le Roch

Vos commentaires