Vous aussi vous rêvez de porter les couleurs du Trèfle ?
Ça tombe à pic, car nous avons le plaisir de vous annoncer le retour de la boutique Equipe Cycliste FDJ !
Pour profitez de nos produits, rendez-vous sur le http://www.madewis-eboutique.com/index.php/site/liste/5114/1

l'Actualité

toutes les actualités

Le sprinteur de l’équipe FDJ chute d’entrée !

le 31 juil. 2017 - Tour de Pologne, Tour de Pologne, étapes 1 et 2
Epreuve comptant pour le World Tour, le Tour de Pologne a débuté ce week-end par deux sprints massifs, gagnés d’abord par Sagan (Bora-Hansgrohe) puis par Modolo (UAE-Emirates). Victime d’une chute le premier jour, le sprinteur de l’équipe FDJ Daniel Hoelgaard était bien heureux d’avoir pu continuer sa route.

 

« On l’a eu un peu en travers, dit Jussi Veikkanen. Toute cette première étape les gars ont travaillé en faveur de Daniel Hoelgaard mais il a été pris dans une chute à 200 mètres de la ligne d’arrivée. Il est tombé sur les fesses, était sonné, mais a réussi à finir la course. Tout de suite après, dans le bus, il était moyen mais arrivé à l’hôtel, deux heures après, il allait bien. Il se plaignait seulement d’une belle occasion ratée. »

 

Dimanche, sur la route de Katowice, Daniel souffrait de courbatures et ses directeurs sportifs imaginaient qu’il allait passer une sale journée. Cela s’est passé un peu mieux que prévu.

 

"Odd Eiking est dans le temps des premiers."

 

« Il est descendu une fois à la hauteur de la voiture médicale mais c’était davantage pour se rassurer que pour calmer des douleurs, poursuit Jussi. Compte tenu du choc, il a quand même passé une bonne journée. Il n’était pas possible de l’envoyer faire un sprint et c’est pourquoi nous avions décidé de jouer sur Lorrenzo Manzin qui connaissait bien cette arrivée à Katowice, précédée d’un faux-plat descendant d’un kilomètre. A la flamme rouge, il y avait un virage à épingle à cheveux et j’ai vu que Lorrenzo était mal placé. Il a pris la douzième place. Dans le final, Sébastien Reichenbach a pris une petite cassure mais Odd Eiking est dans le temps des premiers. »

 

Lundi, la troisième étape sera un peu plus vallonnée, le long de la frontière tchèque avant un circuit final proposant deux côtes. L’arrivée est sans doute promise à un costaud.

Vos commentaires

Publié le 31 juil. 2017 à 12:20, par jac34
Je crois qu'il ne faut pas dire que Lorrenzo était mal placé dans ce virage pour expliquer sa place mais plutôt admettre que lors du sprint il n'était pas au niveau. D'ailleurs il finit à la troisième rangée.