l'Actualité

toutes les actualités

Lorrenzo Manzin cinquième à Denain

le 14 avril 2016 - GP de Denain
Une semaine après un sprint réussi dans une étape du Circuit de la Sarthe, Lorrenzo Manzin a pris la cinquième place du Grand Prix de Denain revenu à l’acrobatique Britannique McLay (Fortuneo-Vital Concept). Rien de tel pour la confiance au terme d’une journée également marquée par les attaques d’Alexandre Géniez et Marc Fournier.

Les bonnes habitudes ne se perdent pas et pour son retour à la compétition  depuis le Critérium International, Alexandre Géniez a été, comme en 2015, le premier attaquant de la course nordiste. Il s’est isolé en tête en compagnie de l’Estonien Joeäär (Cofidis) et de Hurel (Direct Energie) mais leur avance de quatre minutes a fondu à 50 kilomètres de l’arrivée sous l’effet des tentatives de bordures des équipes ag2r-La Mondiale et Cofidis.

« Ca m’a permis de faire des efforts, dit Alexandre, et de préparer les deux courses à suivre que sont le Tour du Finistère et le Tro Bro Leon qui me plaisent bien et où j’espère faire un résultat. Aujourd’hui, on ne nous a pas laissé assez de temps pour que je puisse croire en la réussite mais ça fait du bien… »

La course décousue pendant 30 minutes est redevenue calme quand Marc Fournier est à son tour sorti du peloton, cette fois en compagnie du seul Quemeneur (Direct Energie). Leur avance n’a pas excédé 30 secondes, ils ne se sont fait aucune illusion mais l’action du vainqueur du Circuit de la Sarthe a permis à ses équipiers de s’organiser autour de leur sprinteur.

Dans un final toujours très rapide et sur des routes ne manquant pas de pièges, il n’a pas été facile de se mettre en place mais les efforts de Seb Chavanel et Kevin Reza ont donné l’occasion à Lorrenzo de défendre ses chances dans un emballage très nerveux et durant lequel, malheureusement, il est resté un peu coincé à 200 mètres de la ligne d’arrivée.

« Je suis satisfait de mes troupes, disait Thierry Bricaud, on a fait une bonne course et puis on s’est bien occupé de Lorrenzo qui a besoin de prendre de la confiance mais il enchaine les sprints et ça va le faire. Content aussi pour Kenny Elissonde qui a disputé sa première course de l’année et qui n’a jamais été en difficulté. Il va enchainer avec le Tour du Finistère et nous déciderons alors de sa participation au Tour de Romandie. »

Vos commentaires