l'Actualité

toutes les actualités

Nouveau Top 10 pour un méritant Arnaud Courteille

le 29 août 2017 - Tour d'Espagne, Etape 10
Au lendemain de la journée de repos, Arnaud Courteille a remis ça. Dans la dixième étape gagnée par Trentin (Quick Step Floors), le coureur mayennais de l’équipe FDJ a mené à bien sa troisième échappée. Il a pris la neuvième place en donnant des regrets à son directeur sportif Thierry Bricaud. Sans doute Arnaud, avec un peu plus de confiance, aurait pu faire mieux encore…

« Ce matin, dit Thierry, le plan de jeu, concernait les coureurs de l’équipe sauf les deux sprinteurs qui ne pouvaient pas passer la rampe finale. Le scénario envisagé a été respecté avec l’échappée qui est allée au bout avec un coureur du Trèfle dedans. C’est donc la troisième échappée d’Arnaud Courteille et il n’était pas devant pour la troisième fois par hasard. Par le passé, il n’a peu eu de bol mais il a la santé. Dans le final il lui a manqué un peu de cuisse peut-être, de prendre des risques et c’est dommage parce qu’il marche bien. S’il avait anticipé comme l’a fait Jacques Janse van Rensburg (Dimension Data), Arnaud aurait fait un meilleur résultat encore. ll avait de bonnes jambes… »

 

Il fallait en effet qu’elles soient bonnes pour accompagner le bon coup, décidé après une grande partie de manivelles. 105 kilomètres ont été parcourus en deux heures, sous la pluie. La plupart des coureurs ont subi.

 

 

"Anthony va avoir des opportunités pour faire une grosse étape" T.Bricaud

 

 

Au cours de cette journée, la Fédération Française a annoncé la sélection de quatre coureurs pour le championnat du Monde, notamment Anthony Roux.

 

« Anthony va avoir des opportunités pour faire une grosse étape, un jour ou l’autre on va le voir à l’œuvre, pronostique son directeur sportif. Demain, ce sera difficile. C’est un final pour hommes avec une arrivée au sommet (Calar Alto) et deux cols de première catégorie.

 

 

Par Gilles le Roch 

Vos commentaires

Publié le 01 sept. 2017 à 15:49, par charles
Félicitations aux heureux élus pour le mondial et à Arnaud Courteille pour son parcours dans cette Vuelta.