l'Actualité

toutes les actualités

Pinot – Gaudu : quelle paire d’as !

le 11 août 2017 - Tour de l'Ain, Etape 3, Lagnieu-Oyonnax (135,7 kms)
Les deux grimpeurs FDJ ont formé un duo infernal qui a animé la troisième étape du Tour de l’Ain entre Lagnieu et Oyonnax (135,7 kms). A l’arrivée, ils se partagent les honneurs : la victoire d’étape pour David Gaudu, sa première chez les professionnels, et le maillot de leader du classement général pour Thibaut Pinot. C’est un ancien de la maison, Alexandre Geniez (AG2R La Mondiale), qui complète le podium de l’étape.

Après avoir rongé son frein lors des deux précédentes étapes, l’équipe FDJ a mis le feu dans les monts du Tour de l’Ain. Au terme d’une stratégie ayant concerné tous les hommes du Trèfle, David Gaudu a remporté sa première victoire professionnelle, Thibaut Pinot a pris la deuxième place et s’est emparé du maillot de leader.

 

Avec les grimpeurs présents, le Trèfle aurait sans doute pu attendre la quatrième étape et le juge de paix du Col du Grand Colombier pour sévir mais elle a respecté son tableau de marche. Victoire dans le prologue avec Johan Le Bon, prise de pouvoir dans la troisième étape en profitant de routes usantes.

 

 

"Thibaut et ses équipiers ont contrôlé la situation comme il faut…" M. Madiot

 

« Les gars ont fait du tableau noir, explique Marc Madiot ravi, mais c’est allé au-delà de nos espérances. Nous avions un plan mais on ne peut jamais être sûr que ça marche. Thibaut et ses équipiers ont contrôlé la situation comme il faut…

 

Tout d’abord ils ont filtré les différentes attaques avant de laisser filer un coup de trois avec Chevrier (ag2r-La Mondiale). Johan Le Bon et Bruno Armirail ont assuré la poursuite puis ont vissé un grand coup sur le plat avant d’aborder la quatrième difficulté, le col du Berthiand. Au pied, Arnaud Courteille a accéléré. Puis Valentin Madouas a pris le relais. Quand ils se sont écartés, il n’y avait plus que 5 ou 6 coureurs en tête.

 

 

"Je peux dire qu’on retrouve du bon Pinot."

 

Brice Feillu (Fortuneo-Oscaro) est sorti, il a été contré par Thibaut et David Gaudu qui l’ont ensuite distancé. Ils ont basculé dans la descente avec 15 à 20 secondes d’avance sur Kruijswijk (LottoNL-Jumbo), Géniez (ag2r-La Mondiale) et Feillu. En haut de la dernière bosse, ils avaient une minute. Ils ont vraiment réalisé un beau numéro sous la flotte pendant 25 kilomètres.

 

La stratégie entre les deux était facile, au classement général il y avait cinq  secondes d’écart entre les deux, la victoire a donc été pour David Gaudu et le maillot pour Thibaut Pinot qui était super content parce qu’ils sont bien potes tous les deux.

 

Je peux dire qu’on retrouve du bon Pinot. Avec Gaudu, ça paraît tellement évident que cette victoire est une satisfaction logique, la récitation d’une leçon bien apprise qu’on savait inéluctable. Demain c’est en effet l’étape du Grand Colombier mais ça devrait être facile à contrôler et on maîtrise bien. Thibaut a une seconde d’avance sur David mais près d’une minute sur le troisième. »

Vos commentaires

Publié le 12 août 2017 à 14:07, par bervas
J' habite pas loin de chez Gaudu un futur bon !