Vous aussi vous rêvez de porter les couleurs du Trèfle ?
Ça tombe à pic, car nous avons le plaisir de vous annoncer le retour de la boutique Equipe Cycliste FDJ !
Pour profitez de nos produits, rendez-vous sur le http://www.madewis-eboutique.com/index.php/site/liste/5114/1

l'Actualité

toutes les actualités

Sebastien Reichenbach à une magnifique troisième place, Thibaut Pinot au contact

le 15 févr. 2017 - Tour d'Andalousie, Etape 1, Rincon de la Victoria - Grenade (155,4 km)
Deux semaines après le Tour de la Communauté de Valence qui avait été pour le ‘’groupe Pinot’’ la course de rentrée, les mêmes coureurs du Trèfle ont retrouvé l’Espagne pour débuter aujourd’hui la Ruta del Sol. La première étape a donné lieu à une formidable bagarre sur les pentes du Puerto el Monachill. Valverde (Movistar) s’est imposé devant cinq coureurs dont Sébastien Reichenbach qui a pris la troisième place. Dans une bonne gestion, Thibaut Pinot a fini septième à 5 secondes.

Au départ de cette première étape, Valverde qui avait écrasé le Tour de Murcie samedi, était désigné comme le grand favori d’une course marquée par l’apparition de Contador sous son nouveau maillot rouge et blanc (Trek-Segafredo) et la domination collective du Team Sky articulé autour de son Espagnol Landa.

 

Il y eut une échappée de six coureurs (Preidler, Van der Sande, Turek, De Vreese, Sénéchal et Salas) dont l’avance de 5’40’’ n’a jamais fait illusion. Cette étape vallonnée proposait le difficile Puerto el Monachill dont le sommet se situait à 19 kilomètres de l’arrivée après une ascension de 6 kilomètres.

 

Des fourmis dans les jambes, Contador a dynamité le peloton, dégageant les hommes forts du peloton. Dans son sillage Valverde, Izagirre (Bahrain-Merida) et Rosa (Team Sky). Sans se mettre dans le rouge, Sébastien Reichenbach a fait l’effort en tête d’un groupe de quelques coureurs et notamment Thibaut Pinot.

 

 

Thierry Bricaud: "Seb est amené aussi à prendre le rôle de leader parfois cette saison mais lui, comme Thibaut, avaient carte blanche aujourd’hui"

 

 

Chaque attaque de Contador s’avérait insuffisante mais il mettait les jambes de ses adversaires en souffrance. Trois fois relégué, Sebastien est revenu trois fois. Thibaut, dans la gestion, de ses premiers efforts de l’année, est revenu deux fois avant d’être victime d’une attaque de Valverde juste avant le sommet de ce dernier col.

 

A 10 kilomètres de l’arrivée, le leader de la Movistar était repris par Contador, Izagirre et Rosa. Au bas de la descente Reichenbach et Poels prenaient place dans ce groupe. Se battant avec Barguil et Uran, Thibaut effectuait également un beau rapproché.

 

Sebastien a placé une attaque à 700 mètres de la ligne d’arrivée et parvenait ensuite à prendre une très belle troisième place derrière Valverde et Poels. Juste derrière ce groupe, à 5 secondes, Thibaut pouvait être également satisfait de sa course.

 

« C’était un final difficile avec un col que nous avons escaladé à plusieurs reprises dans la Vuelta, dit Thierry Bricaud. Aujourd’hui, Sebastien et Thibaut avaient toute l’équipe à leur service. Je me disais qu’au sommet, il y aurait un groupe de 15 à 20 coureurs mais je ne pensais pas que ça allait monter autant à la bagarre. »

 

« Sans jamais s’affoler, Sebastien revenait au train à chaque attaque de Contador puis dans la descente sans jamais recevoir l’aide de Poels mais ce n’est pas une surprise. Il marchait très bien à Valence, sans sa gamelle il aurait fait top 5. Seb est amené aussi à prendre le rôle de leader parfois cette saison mais lui, comme Thibaut, avaient carte blanche aujourd’hui. Tous deux voulaient voir où ils en étaient.

 

Pour Thibaut, c’était les premiers vrais efforts en course cette année et aujourd’hui il y avait de sacrés pourcentages. Il doit encore faire des efforts mais il est dans le coup, il n’est pas à la rue sans être au top non plus.

 

Demain il y aura des écarts avec une arrivée au sommet de l’Alto Peña de Agulla et avant un contre la montre individuel de 12 kilomètres. Contador, je pense, va encore faire mal ! »

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 16 févr. 2017 à 18:31, par Scherzo
Bravo à l'équipe c'est une très belle course
Publié le 16 févr. 2017 à 10:27, par charles
Il va y avoir de la bagarre au sommet de l'ALTO !!! En souhaitant que la FDJ soit présente pour la victoire !! Bravo à toute l'équipe.