l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot battu par le seul Peter Sagan

le 12 mars 2017 - Tirreno - Adriatico, Etape 5
Thibaut Pinot et ses équipiers ont fait une magnifique étape en direction du mur de Fermo. Parfaitement soutenu tout au long de la journée, le leader de l’équipe FDJ a retrouvé d’excellentes jambes et a pris la deuxième place, battu par le seul champion du monde Peter Sagan. A deux jours d’un contre la montre décisif, il occupe désormais la deuxième place du classement général à 56 secondes de Nairo Quintana.

Pour Thibaut cette étape lui a d’abord entendu une nouvelle en provenance de la fin de course. Adam Yates (Orica-Scott), deuxième du classement général mais souffrant, a été contraint à l’abandon. Sans le vouloir le leader de l’équipe FDJ a donc gagné une place au classement général mais sur la route, dans un final très difficile, il a fait preuve de beaucoup d’autorité et a construit un très beau résultat après avoir fait lui-même la sélection dans le Mur de Fermo.

 

 

Encore cinq équipiers dans un premier peloton de 60 coureurs

 

 

Pourtant, les organismes ont été mis à rude épreuve dans cette étape, particulièrement la dernière heure avec des attaques incessantes, notamment de Kwiatkowski (Team Sky) souhaitant faire le jeu de Thomas ou de Majka (Bora-Hansgrohe) en faveur de Sagan.

 

A 42 kilomètres de l’arrivée, comptant encore cinq équipiers dans un premier peloton de 60 coureurs, Thibaut a montré ses intentions en accompagnant Majka. Puis après la première ascension du Mur de Fermo, en demandant à Steve Morabito de rouler derrière deux échappées, Kiryenka (Team Sky) et Luis Leon Sanchez (Astana).

 

Dans ce même Mur, à 3,2 kilomètres du but, Le leader du Trèfle a planté une première banderille puis ne s’est pas laissé surprendre par le contre de Quintana (Movistar). Une nouvelle accélération et le groupe de tête s’est disloqué, composé d’une dizaine de coureurs, dont Sébastien Reichenbach qui a encore pris un gros relais à deux kilomètres du but.

 

 

Peu après la flamme rouge, Thibaut a encore insisté puis est resté au niveau de Peter Sagan

 

 

Peu après la flamme rouge, Thibaut a encore insisté puis est resté au niveau de Peter Sagan venu le passer sur sa droite. Sa deuxième place lui permet de prendre six secondes de bonification et de repousser Rohan Dennis (BMC) à 16 secondes. Le champion d’Europe du contre la montre Castroviejo (Movistar) vaincu par la stratégie de l’équipe FDJ n’est plus en course pour le podium final. 

 

« Il y a vraiment eu beaucoup de bagarre, dit Yvon Madiot, mais Thibaut marchait fort. Il avait les bonnes jambes, Sébastien aussi. Enfin, je devrais dire toute l’équipe. En fait ce qui est vrai pour Thibaut l’est pour ses équipiers. Plus c’est dur, mieux il est. A l’arrivée, Thibaut m’a dit ‘’je ne pouvais pas battre Sagan mais il a eu mal aux jambes. Je suis super content de ma course et du travail de mes équipiers.’’ C’est important de prendre ces six secondes de bonification avant l’ultime contre la montre (10 km) mardi. Demain, c’est sprint ! » 

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 12 mars 2017 à 22:56, par Tonton
Je l'avais dis hier. Tu l'as fait! Bravo Tibopino! Superbe performance. Super!!!