l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot bien content d’être là

le 10 mars 2017 - Tirreno - Adriatico, Etape 3
Depuis le contre la montre par équipes de Lido di Camaïore, le regard de Thibaut Pinot est pointé sur le Terminillo, cette montagne qui rendra très certainement demain le verdict de Tirreno-Adriatico demain. Il lui fallait pour ça passer deux très longues et nerveuses étapes sans encombre. Ce vendredi soir pour lui et ses équipiers c’est mission accomplie.

 

« C’était encore une étape très nerveuse et très tendue, explique Yvon Madiot. Il y avait beaucoup de vent, nous n’étions pas loin de la mer. Des équipes ont essayé de monter des bordures, il y a eu des cassures mais nous n’avons jamais été piégés. Pour ma part, j’ai soufflé à un kilomètre de l’arrivée en constatant qu’aucun de mes gars n’était tombé dans la préparation du sprint. Là, je me suis dit ‘’maintenant c’est bon’’. Je peux dire que ç’a été une bonne gamelle provoquée par un Nippo-Vini Fantini. Elle a concerné trois coureurs de l’équipe Quick Step Floors. »

 

Pour éviter toute déconvenue, les hommes de Thibaut ont souvent roulé en tête de peloton avant de laisser les sprinteurs s’expliquer. Certes le leader du Trèfle a été gêné par la chute mais sans risquer de perdre du temps.

 

 

"Demain, ça se joue, le classement général sera acquis" Y.Madiot

 

 

« Thibaut était mieux qu’hier, poursuit le directeur sportif de l’équipe FDJ, mais il a horreur de ce type d’étapes. Il est content d’en avoir fini. D’ailleurs tout le monde marche bien, tout le monde a fini dans le peloton. Demain c’est donc le Terminillo. On l’avait grimpé sous la neige il y a deux ans. Thibaut connaît bien, il y avait pris la sixième place. Ce sera exactement la même étape mais avec le beau temps cette fois. Demain, ça se joue, le classement général sera acquis. Dimanche c’est dur mais moins. Ce sera un circuit de 15 kilomètres avec 3 bonnes bosses, un truc de puncheur. Si tu as la jambe, c’est du placement. »

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires