l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot : «L’objectif, c’est la 2e place !»

le 13 mars 2017 - Tirreno - Adriatico, Etape 6
La sixième étape de la Course des Deux Mers était promise à un sprinteur et si le scénario a été respecté, elle a permis de démontrer, si besoin était, la concentration et la sérénité de l’équipe FDJ. Dans le final, Thibaut Pinot a accompagné le champion du monde Peter Sagan avant que le Colombien Gaviria (Quick Step Floors) ne lève les bras. Anthony Roux a pris la neuvième place avant un contre la montre décisif.

« Ce fut une journée tranquille, confirme Yvon Madiot, avec six échappés à qui le peloton n’a pas laissé plus de 2’40’’ d’avance. Dans le final, il y avait une petite côte avant une descente technique, voire dangereuse. Nous voulions absolument éviter les cassures et comme nous étions en tête de peloton, Thibaut et Anthony Roux ont sauté dans la roue de Sagan qui venait de placer une attaque et on pris un peu d’avance. C’était l’idéal !

 

 

Le principal danger se nomme Rohan Dennis

 

 

Thibaut a horreur de ces journées où il y a tout à perdre. Quand il faut aller au mastic, il y va mais prendre des risques pour éviter les cassures, ce n’est pas naturel. Il le fait bien au demeurant… »

 

Demain c’est donc l’ultime étape avec une deuxième place à défendre dans un contre la montre de 10 kilomètres. Le principal danger se nomme Rohan Dennis (BMC) troisième du classement général avec seize secondes de retard sur le leader du Trèfle.

 

« Ce chrono est tout plat avec une longue ligne droite, deux virages à droite et une longue ligne droite, rappelle le directeur sportif de l’équipe FDJ. On se souvient que Dennis avait collé 40 secondes à Thibaut dans un chrono de 12 kilomètres. C’était la première étape du Tour de France 2015 à Utrecht. Depuis, nous avons beaucoup travaillé l’exercice, on a le bon matériel, Thibaut est de plus en plus à l’aise dans le contre la montre. Et puis là, c’est la dernière étape d’une course dure. On sait que ça va être compliqué mais on veut garder cette deuxième place. Thibaut est bien mais il a en face de lui parmi les meilleurs rouleurs du monde. »

 

"Les années passées, je me suis toujours bien débrouillé sur ce parcours tout plat et  pas technique" T. Pinot

 

 

A l’arrivée de cette sixième étape à Civitanova Marche, Thibaut se montrait confiant.

 

« En début de Tirreno-Adriatico, dit-il, je n’étais pas super, mais je me suis senti mieux en mieux au fil de jours. Il reste un chrono décisif. Mon niveau est bon, je suis déjà content, quoiqu’il advienne. Je me défends bien dans le contre la montre mais derrière moi il y a de grands noms. C’est court et Dennis va m’obliger à faire un gros chrono. Les années passées, je me suis toujours bien débrouillé sur ce parcours tout plat et  pas technique. L’objectif, c’est la 2e place ! »

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires