l'Actualité

toutes les actualités

Thibaut Pinot monte sur le podium

le 20 mai 2017 - Tour d'Italie, étape 14
L’équipe FDJ a pris ses responsabilités ! Même si la montée sèche vers Oropa n’est pas ce qui convient le mieux à Thibaut Pinot qui privilégie les enchaînements de cols, le Trèfle a fait tout ce qu’il fallait pour favoriser au mieux les desseins de son leader. Distancé à un peu plus de 4 kilomètres de l’arrivée, Thibaut a super bien réagi pour prendre la cinquième place de l’étape gagnée par le maillot rose Tom Dumoulin (Team Sunweb). Profitant de la défaillance de Mollema (Trek-Segafredo), il gagne une place au classement général.

La première heure de course a été super rapide avant que trois coureurs ne parviennent à se doter d’un avantage de deux minutes. Derrière Lagutin (Gazprom-RusVelo), Berhane (Dimension Data) et Martinez Poveda (Wilier Triestina), l’équipe FDJ a été la première à réagir avant de recevoir le soutien de l’équipe Movistar.

 

 

"Il faut que l’équipe soit forte en dernière semaine." M. Gayant

 

« Nous avons fait une très bonne étape, dit Martial Gayant. Elle pouvait nous correspondre et nous avons décidé d’une stratégie autour de Thibaut qui était motivé pour jouer l’étape. On a pris la course en mains avec Movistar. Il s’avère qu’il y avait du vent et cette position était rassurante. Matthieu Ladagnous et Benoît Vaugrenard ont roulé avec tous leurs équipiers derrière eux. C’est important en avançant dans la difficulté de rassembler les hommes, de se mettre en confiance. Le résultat n’est pas la gagne mais cette cinquième place est un bon résultat. Il faut que l’équipe soit forte en dernière semaine, pas seulement Thibaut. Elle doit bien l’entourer et l’accompagner au mieux. »

 

Rosa (Team Sky) a été le premier à attaquer à la sortie de Biella et en direction du sanctuaire d’Oropa. Thibaut avec encore trois équipiers auprès de lui, Tobias Ludvigsson, Sébastien Reichenbach et Rudy Molard qui a trouvé son rythme de croisière dans ce Giro. Le rythme de cette fin d’étape était intense, avec les attaques successives de Anton (Dimension Data), Zakarin (Katusha-Alpecin) et Pozzovivo (ag2r-La Mondiale). Celle de Quintana (Movistar) a fait mal et a disloqué le groupe. Thibaut s’est rapidement retrouvé à 25 secondes du Colombien qui allait être repris à 1,5 km de l’arrivée par Dumoulin, Zakarin et Landa (Team Sky).

 

 

"Le Giro commence mardi pour Thibaut."

 

« Thibaut a été difficulté, poursuit Martial, j’ai eu peur mais il a bien maîtrisé sa montée et ça l’a rendu fort pour finir. Il s’est retrouvé à 25 secondes de Quintana, il finit à 20 secondes en passant Nibali notamment. Je ne suis pas vraiment surpris de la performance de Dumoulin qui a déjà été aussi fort dans une Vuelta. Cette montée d’Oropa lui correspondait. Dans sa forme actuelle, il confirme mais à ce stade du Tour d’Italie, on n’a pas fait la moitié de la montagne ! Le Giro commence mardi pour Thibaut, pour Quintana, pour Nibali et surtout pour Dumoulin qui va avoir beaucoup à perdre. Le maillot rose peut voir venir les choses mais la défaillance lui est interdite. Pour schématiser, on était dans le Massif Central. On va arriver en haute montagne. »

Vos commentaires

Publié le 28 mai 2017 à 08:56, par dominique
J'adresse tous mes encouragement à Thibaut. Bonne course
Dominique