l'Actualité

toutes les actualités

Un bon Top 10 pour Thibaut Pinot

le 02 oct. 2017 - Tour d'Émilie
L’équipe FDJ a fait preuve de consistance dans le difficile Tour d’Emilie gagné en solitaire samedi à Bologne par Visconti (Bahrain-Merida). Bien soutenu par tous ses équipiers, Thibaut Pinot a pris la huitième place. Lors de son unique participation à la semi-classique italienne en 2011, il avait été le dernier coureur classé.

Neuf hommes se sont échappés dans la première difficulté du jour, Ballerini (Androni-Sidermec), Niyonshuti (Dimension Data), Bidart (ag2r-La Mondiale), Edet (Cofidis), Doubey (Wanty-Groupe Gobert), Mosca (Wilier-Triestina), Baggioli (Nippo-Vini Fantini), Rota (Bardiani-CSF) et Halilaj (Amore e Vita). Ils ont compté 7 minutes d’avance maximale mais n’avaient plus que 1’15’’ au premier des cinq passages de la difficile côte permettant d’accéder à la Basilique Santa Lucia où était jugée l’arrivée. Déjà, l’équipe FDJ a avait pris ses responsabilités.

 

 

"L’idée était de bosser pour progresser et préparer le Tour de Lombardie la semaine prochaine" G.Guesdon

 

 

« Dans l’ensemble, explique Frédéric Guesdon, on a fait une bonne course. L’idée était de bosser pour progresser et préparer le Tour de Lombardie la semaine prochaine. Les gars n’ont pas beaucoup couru avant de se déplacer en Italie, il fallait faire des efforts. Jérémy Roy et Anthony Roux ont donc roulé en tête de peloton pour maintenir un écart raisonnable avec les échappés. Avant d’atteindre le circuit final, Anthony et Matthieu Ladagnous ont travaillé pour bien placer leurs grimpeurs. David Gaudu a fait le maximum mais il découvre, le niveau est relevé et il n’a pas eu non plus le programme idéal pour être au top ici. »

 

L’échappée a été reprise, il y eut quelques vaines attaques avant que Visconti, d’abord pour préserver les intérêts de son leader Nibali, ne s’isole en tête de course à plus de 20 kilomètres de l’arrivée. Son avance n’a pas excédé 30 secondes mais il a tenu bon.

 

« Comme d’autres, poursuit Frédéric, Rudy Molard a roulé derrière Visconti tandis que Sébastien Reichenbach se tenait près de Thibaut dans le final. Pour les places d’honneur tout s’est joué dans le dernier tour et si Nibali, Roche (BMC) ou Moscon (Team Sky) étaient un cran au-dessus, Thibaut est resté au contact. Il est satisfait de sa huitième place face à des coureurs qui ont fait la Vuelta ou sortent du Tour de Toscane. C’est de bon augure pour lui ! »

 

 

Par Gilles Le Roc’h   

Vos commentaires

Publié le 03 oct. 2017 à 11:00, par charles
Très bonne préparation pour le tour de Lombardie.....et espérons une victoire !!!