l'Actualité

toutes les actualités

«Un mot d’ordre : pas de risques !»

le 01 juil. 2017 - Tour de France, Etape 1
La pluie est tombée sans discontinuer pendant la première étape du Tour de France, un contre la montre tracé dans les rues de Düsseldorf marqué par la première victoire de Geraint Thomas (Team Sky) dans un grand Tour mais aussi par les chutes des Espagnols Valverde (Movistar) et Izagirre (Bahrain-Merida). De quoi donner raison au staff de l’équipe FDJ qui avait donné pour consigne à ses coureurs de ne pas prendre de risques.

« Avec la pluie, dit Yvon Madiot, c’était très particulier. Notre mot d’ordre était de ne pas prendre de risques inutiles. Les abandons confirment qu’il ne fallait pas en prendre. C’est triste pour ceux dont le Tour n’a pas duré dix kilomètres. Nous, on n’avait pas de coureur pour gagner, nous avons d’autres perspectives. »

 

Les deux leaders de l’équipe FDJ, Thibaut Pinot et Arnaud Démare ont fini dans le mêmes temps, respectivement à 50 et 49 secondes. Avec une petite pointe de déception pour Thibaut, une belle frayeur pour Arnaud".

 

 

"Arnaud a de très bonnes jambes" Y. Madiot

 

 

« Thibaut ne s’est pas senti super, poursuit Yvon, il n’avait pas de super sensations mais il finit dans le temps des grimpeurs. Il était un peu déçu. Il avait souhaité partir de bonne heure pour être tranquille ensuite. Arnaud a de très bonnes jambes, il a très bien fini mais il a été gêné par les chutes de Valverde et Izagirre au même endroit et qui était encore allongé, les voitures arrêtées derrière eux. Notre champion de France a bien pilé mais c’est passé. On souffle, on fait ouf ! »

 

« Ce n’est pas une journée qui va rester dans les annales. Le meilleur de l’équipe, c’est Kono. Il était bien parti pour faire top 20, possédant 12 secondes d’avance sur Thibaut après 2,5 kilomètres mais à 2 kilomètres de l’arrivée, il a explosé. Il finit à 46 secondes de Geraint Thomas. »

 

On peut dire que les choses sérieuses commencent dimanche pour l’équipe FDJ avec la deuxième étape Düsseldorf-Liège qui promet un sprint massif. Aucune côte ardennaise n’est au programme et la rentrée dans Liège se fait sur une route large, le long de la Meuse. Le temps devrait être nuageux sans occasionner de la pluie.

 

 

 Par Gilles Le Roc’h   

Vos commentaires

Publié le 02 juil. 2017 à 09:18, par jac34
C'est un peu n'importe quoi ces premières étapes contre la montre. On risque une chute pour gagner 5 ou 20 secondes et à la première étape de montagne on prend 10 minutes dans les gencives.
Publié le 02 juil. 2017 à 08:44, par Paul Veillas
Le vélo, que je pratique depuis 57 ans est le seul sport de haut niveau qui me fasse passer du temps devant la télé, particulièrement le Tour, spectaculaire, instructif et populaire. Quand j'ai acheté mon Peugeot en 95, j'étais fan des "Festina" et de Virenque. Je viens d'acheter mon premier carbone, Lapierre S300 FDJ. Arnaud,Thibaut etc sont donc mes nouveaux chouchoux..superbe équipe...