l'Actualité

toutes les actualités

Une formidable équipe FDJ propulse Arnaud Démare vers la victoire

le 10 mai 2017 - 4 jours de Dunkerque, Etape 2
Même si Marc Sarreau avait pris une très belle deuxième place à Iwuy mardi, l’équipe FDJ avait été frustrée de ne pouvoir s’exprimer collectivement dans le final de la première étape des Quatre Jours de Dunkerque. Elle a été parfaite aujourd’hui pour propulser Arnaud Démare vers la victoire, sa cinquième personnelle en 2017, la dixième pour le Trèfle !

C’est la sixième fois, hormis le classement général en 2013 et 2014, qu’Arnaud s’adjuge une étape de l’épreuve nordiste et ce fut une nouvelle fois d’une grande limpidité.

 

Bien que vigilante, l’équipe coachée par Thierry Bricaud et Marc Madiot, n’a pas fait l’effort pour maîtriser les cinq échappés dont l’Italien Vendrame (Androni-Sidermec) a été le dernier repris à neuf kilomètres de l’arrivée.

 

Les équipiers du sprinteur de la FDJ se sont d’abord appliqués à se regrouper, les uns derrière les autres, sur la gauche de la route avant de fournir son effort à 4 kilomètres de la banderole à l’initiative d’Olivier Le Gac, dès lors, personne n'a pu les déborder, puis Davide Cimolaï a enchaîné. A 1,5 kilomètres de l’arrivée et pendant presque tout le faux-plat montant, Marc Sarreau, de plus en plus fort a fait très belle impression avant de déposer Jacopo Guarnieri à 400 mètres de la ligne. Voyant un Direct Energie venir à sa hauteur, Arnaud Démare a lancé son sprint à la corde pour l’emporter avec plus d’une longueur d’avance devant Debusschere (Lotto-Soudal) qui conserve le maillot rose de leader.

 

"Je n’ai pas pu gagné hier, je le fais aujourd’hui" A. Démare

 

« Aujourd’hui, dit Arnaud après avoir remercié tous ses équipiers, j’avais une équipe très très forte. C’était une arrivée comme j’aime en faux-plat montant. Hier, les jambes n’étaient pas bien, c’était mieux aujourd’hui. Je n’ai pas pu gagné hier, je le fais aujourd’hui. Moi, je veux sprinter et les gars sont contents parce qu’on a déjà réussi notre semaine. Je ne suis pas prétentieux pour prétendre qu’il fallait être costaud aujourd’hui mais il fallait mettre de la force jusqu’au bout. Demain, c’est spécial avec le départ de la troisième étape à Beauvais, à la maison. Et puis il devrait y avoir un nouveau sprint à Amiens… »

Vos commentaires

Publié le 13 mai 2017 à 05:16, par Rémi VANDANGEON
Merci d'avoir noté le travail remarquable de Marc. Vous auriez pu souligner celui de Kono qui a dépassé la minute d'effort en tête.
Publié le 10 mai 2017 à 21:57, par Oudard Charlotte
J'y étais à ce départ et cette arrivée magnifique au sprint ! Arnaud est vraiment un cycliste génial ! Je l'ai vu pour la 1er fois mais il dégage tellement de sympathie, de talent, et de victoire ! Quand il lève les bras il n'y a rien de plus beau.
Publié le 10 mai 2017 à 18:27, par denis billamboz
Encore quelques belles étapes a gagner pour Monsieur 50 % !