l'Actualité

toutes les actualités

Une sale chute mais Rudy Molard reste sixième

le 06 avril 2017 - Tour du Pays Basque, Etape 4
Rudy Molard a pris la septième place de la quatrième étape du Tour du Pays Basque gagnée par Roglic (LottoNL-Jumbo) et a conservé sa sixième place au classement général. Pourtant il a été pris dans une grosse chute qui a également concerné Anthony Roux et Léo Vincent qui ont mis un peu de temps à reprendre leurs esprits mais ont réussi à rallier Bilbao.

« C’était vraiment une grosse chute dans une partie descendante, explique Jussi Veikkanen. C’est tombé à une vitesse élevée. Même s’ils ont réussi à aller à l’arrivée, Anthony et Léo étaient bien sonnés et ont mal partout mais ça devrait aller. Rudy était donc dans cette chute aussi et ça nous a inquiété parce que ce n’était pas loin de la dernière difficulté, l’alto del Vivero. Il a réussi à reprendre sa place dans le peloton bien qu’ayant un peu mal au genou et au coude et puis il s’est accroché pour basculer dans le premier groupe fort d’une trentaine de coureurs. »

 

 

"Nous sommes confiants pour Rudy plutôt à son affaire dans ce type de difficultés" J.Veikkanen

 

 

Dans cette ascension, il y a eu plusieurs attaques de coureurs dangereux au classement général tels que Nicolas Roche (BMC), Simon Yates (Orica-Scott) ou Bennett (LottoNL-Jumbo) et Rudy a supporté toutes les accélérations pour finalement aller prendre une nouvelle place d’honneur.

 

Dans le final, le Slovène Roglic s’y est pris à deux fois pour s’isoler de quelques secondes en tête de course et sans doute n’aurait-il pas levé les bras s’il n’y avait une nouvelle chute dans le dernier virage, impliquant notamment Contador (Trek-Segafredo) et Barguil (Team Sunweb) mais pas Rudy qui a donc pris la septième place.

 

« Il est encore 6e du général, poursuit Jussi, c’est une bonne chose et ça conclut bien une journée difficile pour l’équipe FDJ. Demain c’est la fameuse étape d’Eibar avec cinq cols et pour finir le fameux mur final de Usartzako. Nous sommes confiants pour Rudy plutôt à son affaire dans ce type de difficultés. »

 

 

Par Gilles Le Roc’h

Vos commentaires

Publié le 07 avril 2017 à 01:36, par denis billamboz
Rudy semble très fort mais bien seul, les autres sont loin et même très loin, (cf le classement par équipe bien peu flatteur) et il faut compter avec les deux chutes du jour.